Calanque de Niolon

gps 43.33873 5.2573
partager
Niché au creux de la Calanque, le port de Niolon est une fenêtre ouverte sur la Méditerranée.
Avec les îles du Frioul et la Bonne Mère en face, il offre un petit coin de paradis pour tous les calanquais niolonais, mais aussi pour tous les visiteurs de passage, séduit par l'intimité et l'authenticité du lieu.
Cachée dans la Chaîne de l'Estaque, la Calanque de Niolon et sa voisine la Calanque de la Vesse conjuguent un éventail de couleurs contrastées : bleu profond de la mer, bleu clair du ciel, blanc calcaire des massifs, vert soutenu des pins mais aussi de la guarrigue des montagnes pelées de la Nerthe et de l'Estaque.
Une digue ferme partiellement le port de Niolon mais, ce qui est rare, elle s'intègre au lieu.
Vous pouvez aussi monter voir le point de vue au-dessus du Port : un petit chemin y mène mais attention à ne pas s'approcher des bords ! Si la Côte Bleue reste un lieu rare et préservé, c'est parce qu'elle a bénéficié en 1983 de la création d'un parc marin.
Entre Marseille et Martigues, c'est 40 km de paysages qui défilent sous vos yeux depuis le Train Bleu des Calanques, si vous avez la bonne idée de visiter les sites ainsi.

Les plus :

Vous avez depuis Niolon une vue sur toute la rade de Marseille (depuis le Port mais aussi depuis un belvédère au-dessus du Port, mais attention à ne pas s'approcher du bord).
Il est impossible de se garer sur le site de la calanque, l'accès en voiture est uniquement réservé aux riverains (ou calanquais). Du coup le lieu est préservé.
Pour les amateurs indéfectibles de plage il y a en bordure du port une plagette mi-sable mi-graviers.

Les moins :

Les rochers de la digue sont un accès à la mer avec quelques risques néanmoins : la serviette de bain laissée sur la pierre peut tomber dans le creux sous une rafale de vent, les mousses, oursins et autres coquillages coupants se sont installés sur la partie immergée des rochers, sans penser que les baigneurs allaient y poser leurs pieds.
Ici pas de grande plage de sable fin pour s'étaler de tout son long : le lieu peut être surpeuplé en haute saison, notamment au bord de l'eau.
Il vaut mieux arriver tôt le matin en été ou en début d'après midi hors saison car les places pour se garer sont rares et souvent prises d'assaut.

Nos conseils :

Vous pouvez profiter de votre venue à Niolon pour visiter les autres sites de la Côte Bleue (qui prend naissance aux plages de Corbières, sur la commune de Marseille, à l'Estaque) : Sausset Les Pins, Carry Le Rouet, Carro, La Couronne, La Redonne, Méjean, la Madrague de Gignac, la plage de Sainte Croix et des Tamaris.
Pensez à emmener des chaussures en plastique transparentes pour aller dans l'eau plus aisément, notamment pour éviter les petits coquillages coupants sous les pieds (au niveau de la digue qui barre l'entrée au Port).
Sachez que vous ne pouvez pas vous garer sur le site même de Niolon : il faut vous garer plus haut, le long de la route ou bien sur le parking prévu à cet effet, mais petit. Il y a une barrière qui barre l'accès aux touristes en haute saison.

Les photos :